CONSERVATION

LES REMEDES

La meilleure parade est bien sûr la prévention. Mais cela demande une surveillance régulière des pièces que l'on possède.

Quelques produits très utiles à avoir toujours chez soi :

· Emballage : du papier de soie neutre ou du carton nid d'abeilles.

· Lubrification des matières en kératine : de l'huile de vaseline, excellente car grasse et incolore. Elle fait miracle pour redonner vie aux écailles et cornes assoiffées. On peut même laisser les pièces tremper une nuit. Elle nettoie aussi la nacre.

· Ne pas mettre la corne dans l'eau sous peine de la voir se ramollir.

· Prévention vermine : opter pour les produits naturels : copeaux de savon d'Alep, essence de lavande ou de citronnelle naturelle, bois de cèdre… A placer naturellement dans l'espace fermé qui abrite vos peignes.

L'usage du congélateur est intéressant pour les écrins garnis de velours ou de soie qui constituent un nid douillet pour les mites et leurs œufs. L'exposition au froid intense pendant 48h ne leur laissera aucune chance de survie.

· Hygrométrie: L'équipement des musées est onéreux. Si l'air est sec, prévoir un petit récipient d'eau à proximité.


Images: 
Corne trop sèche, lubrifiée à l'huile de vaseline
Écrin exposé au froid d'un congélateur pour tuer toute vermine.